TIBALA

Chers amis de la liberté et de la souveraineté des peuples, La démocratie ne s'impose ni par la force, ni de l'étranger pas plus qu'elle ne s'achète ! Elle se construit pas à pas dans le respect des peuples et de leurs institutions souveraines. Mais courage, résistons et soutenons le souverainiste Laurent GBAGBO car son combat, c'est aussi le nôtre, celui de tous les citoyens libres et égaux en droit. Après avoir armé, formé, financé, renseigné et protégé les rebelles de OUATTARA depuis 2002, la France a imposé son poulain à la tête de la Côte d'Ivoire pour garder la mainmise sur les richesses de ce pays (pétrole, cacao, café,...). Elle participe activement à l'épuration ethnico-politique qui se poursuit dans l'indifférence coupable tant de la Communauté Internationale que des média et des partis de gouvernement.

dimanche 11 septembre 2011

LA LUTTE CONTINUE...ON EST ENSEMBLE !

Agenda de la Résistance du mois de septembre :

Parce que l'occupation néocoloniale de la Côte d'Ivoire ne peut perdurer,
Parce que l'épuration ethnico-politique se poursuit,
Parce que les libertés fondamentales sont bafouées,
Parce qu'il y a des Ivoiriens qui risquent leur vie et continuent de se battre en exil ou au pays même,
Parce ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous divise,
CONTINUONS LE COMBAT POUR LA LIBERATION DE LA CÔTE D'IVOIRE ET DU CONTINENT !



Invitons-nous à la Cérémonie de remise du Prix 2010


Le Prix 2010 a été décerné à l'Organisation non-gouvernementale argentine des Grands-mères de la place de Mai pour son combat inlassable de plus de trente ans en faveur des droits de l'homme, de la justice et de la paix.
La cérémonie de remise du Prix aura lieu le 14 septembre 2011 à 15h00, au Siège de l'UNESCO à Paris.
Des Chefs d'États, des hautes personnalités françaises et étrangères sont attendues. Le Président de la République de Côte d'Ivoire, M. Alassane Dramane Ouattara et le Président Bédié ont déjà confirmé leur présence.
Parce que la caution de l'ONU au néocolonialisme vide ce prix de toute sa signification, dénonçons l'impérialisme occidental en nous invitant à cette cérémonie !
Occupation de la Cour Pénale Internationale de la Haye du 17 septembre 2011
Plus d'informations à venir



Fête de l'Humanité des 16/17/18 septembre : un stand des mouvements de la Résistance Ivoirienne devrait être présent
Plus d'informations à venir








QUELQUES CLIPS PATRIOTIQUES AU SERVICE DE LA RESISTANCE IVOIRIENNE

Nous nous permettons de soumettre ces quelques clips patriotiques à votre appréciation...
















...Parce que les mouvements de résistance ivoirienne dérangent et commencent à avoir un large écho qui  contredit totalement le calme apparent véhiculé par des médias officiels aux ordres des forces d'occupation néocoloniales (attention = le silence actuel n'est pas un signe de paix mais bien plus celui de la terreur !) ;
Parce que les courageux patriotes qui ont encore le courage de manifester leur désaccord avec le pouvoir sanguinaire installé par l'axe atlantico-sarko-ouattariste risquent leur vie en Côte d'Ivoire alors que tant d'autres en France et ailleurs hésitent même à manifester ;
Parce qu'aucune négociation n'est possible avec ce régime dictatorial qui n'est là que pour piller les richesses du pays au mépris du droit de tout peuple souverain à disposer de lui-même ;
Parce que tout ce qui nous unit doit rester plus fort que ce qui nous divise, quoiqu'essaient de nous faire croire nos ennemis bien infiltrés dans les mouvements de résistance au nom du sempiternel "diviser pour régner" ;
Parce que nous savons que les sirènes de la réconciliation n'ont vocation qu'à obtenir l'allégeance au régime OUATTARA sans aucune intention d'oeuvrer à une véritable cohésion sociale sur fonds de justice impartiale sans laquelle aucune paix durable n'est possible.


On est ensemble ! Hauts les coeurs !
A consommer et à diffuser gratuitement, sans modération ! 



samedi 10 septembre 2011

OPERATION "KODJO ROUGE II" PLACE DE L'OPERA DE PARIS 10/09/2011

Opération KODJO ROUGE 2 
Samedi 10 septembre 2011
Pour témoigner de leur souffrance, exprimer leur colère et exiger la libération de la Côte d'Ivoire, les Femmes Patriotes Ivoiriennes en partenariat avec les mouvements de la Résistance ivoirienne parisienne organisent KODJO ROUGE 2 à PARIS le samedi 10 septembre 2011 à13h place de l'Opéra (métro 7 ou 8). Tous en blanc, les femmes portant le Kodjo et les hommes un brassard ou un bandeau rouge en signe de solidarité.

KODJO ROUGE II PLACE DE L’OPERA 11 septembre 2011 (Crédit photos : Raphaël DIEYE)